© 2018 developpement & photos by Tatiana Chevalier. All rights reserved.

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône YouTube
  • Spotify - Black Circle
  • Noir SoundCloud Icône
  • Noir Icône iTunes

 bio
 CLAUDIA SOLAL

drapeau-anglais-rond.png

« Voilà pourquoi j’aime Claudia Solal ! Parce que sa voix est le creuset kaléidoscopique de son univers; que cet univers est une alchimie de très apparents contraires; parce que se mêlent en son chant risque et distanciation, exigence et sensualité, intimité et fraîcheur…». Stéphane Carini.

Depuis plus de 20 ans, Claudia Solal ne cesse d’accentuer la singularité d’un univers profondément original, au point de s’affirmer aujourd’hui comme l’une des chanteuses les plus précieuses des scènes de musiques innovantes. Tout en maîtrisant parfaitement la tradition, elle est en constante recherche de territoires nouveaux où l’expression artistique n’est pas tributaire d’un code stylistique. Ses nombreuses collaborations et expériences artistiques singulières ont joué un grand rôle dans l’élaboration d’un langage vocal unique et captivant, à la croisée du matériau écrit et des chansons improvisées, des chansons off shore, comme elle se plait à les appeler. Phénomène vocal, dit-on, Claudia Solal « mêle l'érudition et la fraîcheur, l'insolite et l'exultation retenue  » (Fara C.)

Chanteuse, auteur-compositeur, improvisatrice, Claudia Solal est née en région parisienne dans une famille d’artistes. Fille du peintre Anna Solal et du pianiste et compositeur Martial Solal, petite fille des peintres écossais et russe Una Maclean et Grégoire Michonze, elle débute le piano à l’âge de 6 ans au Conservatoire de Ville d’Avray. C’est à l’âge de 18 ans qu’elle entame une formation de technique vocale classique avec Christine Demangel. Elle se forme parallèlement au jazz auprès Pierrick Hardy, Laurence Saltiel, Christiane Legrand, Bob Mintzer, Kenny Werner, François Théberge, et très vite, forme différents duos, trios, quartets et se produit sur scène. Elle étudie aussi le théâtre, la photographie, les percussions africaines, le gamelan indonésien et les claquettes.

Son premier disque,
My own foolosophy (1998), enregistré aux côtés de Baptiste Trotignon, Arnault Cuisinier et Thomas Grimmonprez, reçoit d’emblée un accueil médiatique très chaleureux. Claude Carrière écrit alors qu’elle ne ressemble à personne, qu’aucune référence, qu’aucun modèle ne vient à l’esprit à son écoute.

Après avoir longuement exploré le répertoire des standards, sa rencontre avec la pianiste Françoise Toullec, avec qui elle travaillera de 1999 à 2015 (
La Banquise en été, Le Perturbateur, les Deux soleils et les deux lunes, l’Ornitocampe, La Banquise II, Adam et Eve, Fantaisie en si), lui ouvre un champ décisif dans la musique improvisée.
En 2001 elle crée avec Lê Duy Xuân et Médéric Collignon son premier trio d’improvisation vocale La
Théorie du chaos, qui se produit jusqu’en 2007.

Outre sa très remarquée collaboration avec Benjamin Moussay, qui se poursuit depuis 1997 (leur premier disque en duo,
Porridge Days,  remporte à sa sortie en 2005 un vif succès : Coup de cœur de l’Académie Charles Cros, 4 étoiles Jazzman, 3f Télérama), elle monte en 2006 un surprenant duo avec le saxophoniste Jean-Charles Richard, fondé sur l’improvisation. Elle donne son premier concert en solo à Tours la même année, pendant le Festival Jazz à Loches.

Toujours en 2006, elle forme le quartet
Spoonbox à l’occasion du festival  Jazz in Marciac, en compagnie de ces deux derniers, et d’un nouveau venu, le batteur Joe Quitzke. Ils se produiront jusqu’en 2013. Leur disque Room Service, sorti en 2010 reçoit 4f Télérama, notamment. Leur tout dernier disque en duo, Butter in my brain, reçoit un accueil unanime (4f Télérama, Meilleur son Le Monde 2017, Nomination aux Victoires du Jazz 2018, 4 étoiles Jazzmagazine).
Dans Le Monde, Francis Marmande écrit : « 
Ni un style ni un genre, encore moins un répertoire : une attitude singulière, oui, une approche de la musique aussi unique qu’identifiable (…) la meilleure nouvelle de l'année, élan vital et promesses de l'avenir, le "jazz" sur fond de gai savoir ». Benjamin et Claudia fêtent en 2018 les 15 ans de leur collaboration en duo.

Entre 2007 et 2016, elle se produit dans plusieurs créations de Jean-Marc Padovani (
Sextet My love songs / Septet Sketches), d’Yves Rousseau (spectacle jeune public Les Couleurs, sur un texte de Pierre Etaix / Poète, vos papiers, en hommage à Léo Ferré avec Jeanne Added / chanteuse et comédienne dans le spectacle 1, 2, 3 sourires avec Jean-Rémy Guédon, sur des textes de Christian Bobin) et de Jean-Marie Machado (5tet les Ames Papillon / Orchestre Danzas – Lagrima Latina) ; elle se produit en duo avec le contrebassiste Benjamin Duboc en France et à Chicago (Le ventre vide), en trio dans Eleanora Suite avec le clarinettiste Jean-Marc Foltz et le violoniste Régis Huby. On a pu l’entendre récemment en duo avec Martial Solal, à l’Opéra de Lyon, ou encore la Cité de la Musique de Strasbourg. En 2002 elle intègre son grand orchestre, le Newdecaband, dont le dernier concert aura lieu au festival de Guimaraes, Portugal, en 2013.

Elle a aussi travaillé ces dernières années dans ces contextes très différents : auteure d’une suite de chansons mises en musique par Bernard Struber pour chœur d’adolescents, co-compositeur avec Jean-Charles Richard de la musique du téléfilm de Joëlle Goron
Entre mère et fille (France 2, 2008) ; elle prête également sa voix pour la radio (habillage sonore, spots publicitaires), le cinéma (voice over, voix off sur Et si, de Serge Lalou, Le Cri de Viola, de la scénariste réalisatrice Claire Maugendre, improvise en direct la musique du film Le Cabinet du Docteur Caligari de Robert Wiene (1920), collabore à des performances dans le milieu de l’art contemporain, et ainsi qu’à des spectacles pluridisciplinaires mêlant musique, théâtre, danse, arts graphiques.

Elle travaille actuellement en trio avec le violoncelliste Didier Petit et le percussioniste Philippe Foch (
Les voyageurs de l’espaceGrand prix de l’Académie Charles Cros, tournées récentes en Chine, Corée, Lettonie, Estonie, Finlande), le quartet franco-américain Antichamber Music, avec Katie Young, Benoit Delbecq, Lou Mallozi, en duo avec la chanteuse Valérie Philippin (Equivoxe), en duo avec Sylvain Kassap (Moldaves !) et en sextet, en duo avec Didier Petit. Elle prépare plusieurs créations du solo au sextet, dont notamment un disque en duo avec Benoît Delbecq qui sortira en 2019. Elle sera d’ailleurs bientôt sur scène dans un opéra de chambre, Patiente 66, composé par ce dernier, sur un livret de Dorothée Zumstein, réunissant la chanteuse Elise Caron, la comédienne Anne Benoît, et les musiciens Antonin-Tri Hoang, Kim Myhr, Miles Perkin, Steve Argüelles et Benoît Delbecq. Elle a participé récemment avec le compositeur et contrebassiste Diego Imbert le spectacle Vent Nocturne, pour bois, cordes, percussions et voix, sur des textes de Guillaume Apollinaire.

Par ailleurs, elle enseigne depuis 1998. Elle dirige la classe de chant jazz au CRR de Strasbourg depuis 2005, a enseigné à Paris (Conservatoires des 7ème et 13ème) et au PESM de Bourgogne de 2012 à 2015 ; elle donne de nombreuses master classes (stages d'été de Jazz in Marciac 2006 à 2012, Jazz Campus en Clunisois de 2008 à 2012, Académie d’été de Colombes depuis 2017 etc.), et prépare vocalement comédiens et danseurs…

Ces dernières années, on a pu l’entendre notamment aux côtés de Joshua Abrams, Steve Argüelles, Sébastien Boisseau, Elise Caron, David Chevallier, Bruno Chevillon, Médéric Collignon, François Corneloup, Francisco Cossavella, Mathias Delplanque, Benjamin Duboc, Stéphane Galland, Antonin-Tri Hoang, Tony Hymas, Didier Ithursarry, Fred Jackson, Bachar Mar Khalifé, Lee Konitz, Gueorgui Kornazov, Nantha Kumar, Hélène Labarrière, Eric Le Lann, Denis Leloup, Ramon Lopez, Mimi Lorenzini, Philippe Macé, Rick Margitza, Christophe Marguet, Louis-Michel Marion, Rob Mazurek, François Merville, Phil Minton, Kim Myhr, N’Guyen Lê, Maggie Nichols, Jean-Marc Padovani, Miles Perkin, Joe Quizke, Tomeka Reid, Carol Robinson, Guillaume Roy, Andy Sheppard, Claus Stötter, Claude Tchamitchian, Dan Tepfer, François Thuillier, Françoise Toullec, Eric Watson…