© 2018 developpement & photos by Tatiana Chevalier. All rights reserved.

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône YouTube
  • Spotify - Black Circle
  • Noir SoundCloud Icône
  • Noir Icône iTunes
drapeau-anglais-rond.png

LES VOYAGEURS DE L'ESPACE
Didier Petit (violoncelle, voix)

Philippe Foch

percussions, électronique, voix)

claudia solal (voix)

2017

 

 

 

 

 

LES VOYAGEURS DE L'ESPACE
& L'OBSERVATOIRE DE L'ESPACE DU CNES.

 

Le collectif des Voyageurs de l’Espace a été créé en 2009 à l’occasion de la Fête de la Musique pour un concert mêlant détournement de chansons du répertoire, textes littéraires d'écrivains de la revue de création Espace(s) ainsi que des archives audiovisuelles de l’aventure spatiale. La direction artistique est assurée conjointement par le violoncelliste Didier Petit et Gérard Azoulay, responsable de l’Observatoire de l’Espace du CNES. On peut découvrir le travail



 

des Voyageurs de l’Espace, dédié à la création et à l’expérimentation de propositions inspirées du spatial, sur scène en France et à l’étranger. Ils ont créé plusieurs spectacles ; à l’occasion de l’année France-Russie en 2010 avec « Correspondances Paris – Moscou » ou encore « Chute Libre » en 2014 autour d’un texte du dramaturge Pierre Meunier. L’écriture de ce texte s’est faite lors d’une résidence en impesanteur de son auteur organisée par l’Observatoire de l’Espace

 

L'ALBUM
Les Voyageurs de l’Espace s’inscrit dans la démarche arts-sciences menée par l’Observatoire de l’Espace depuis l’an 2000. Ce dernier valorise l’approche transdisciplinaire du collectif et favorise la création de formes musicales, improvisées ou non, par la mise à disposition d’éléments relatifs à l’histoire de l’aventure spatiale : documents d’archives audiovisuelles ou iconographiques, rencontres avec des chercheurs ou encore résidence en impesanteur. L’Observatoire de l’Espace, outre cette action en faveur de la musique, s’engage sur des projets plastiques, scéniques et littéraires afin de renouveler les modalités du regard artistique sur l’Espace. Il produit ainsi Sidération, le festival des imaginaires spatiaux, mène un programme de résidences artistiques hors les murs et conduit une politique éditoriale innovante avec la revue de création Espace(s).                                      
www.cnes-observatoire.fr

 

© Liang guo jian / Kenbo @ Foshan, Chine, 2016

CLAUDIA SOLAL ET MUSIQUE D'AILLEURS.
Au moment où l’homme envisage de retourner sur la lune (la Chine l’envisage) et d’aller sur Mars (mais pas tout de suite). L’année où le 10ème Français va passer quelques mois dans l’ISS et le succès international de la mission Philae, Claudia Solal avec le trio des voyageurs de l’espace ouvre une fenêtre musicale pour accompagner joyeusement ce mouvement. C’est ainsi qu’à travers un continuum vocal et instrumental représentant l’étendue sidérale, apparaissent quelques chansons comme autant de planètes à découvrir. Un univers musicale onirique prenant corps à travers la voix chaude et lumineuse de Claudia Solal.
Sabine Macher, Charles Pennequin, Karin Serres, Eric Pessan, Coline Pierré, Mariette Navarro, Olivier Bleys, tous auteurs contemporains, ont été mis à contributions autour de thématiques spatiales. Ils se sont laissés aller à écrire et dériver sur le petit robot Philaé, sur les premiers animaux de l’espace, les premiers clandestins de l’espace, les éclipses et les exo planètes… Une écriture francophone venant nourrir un imaginaire musical fait de poésies et d’improvisations spatiales. Une musicalité qui ne s’interdit rien en passant de propositions orchestrales à de la chanson ou encore très minimale voir tribale.

Contact -
00:00 / 00:00

@ entre Riga et Tallinn, tournée pays baltes, 2018